Beyond the Labels of Things…

PHJ_0003_DPW

Voir est probablement un de nos sens les plus précieux, le plus développé et celui dont nous avons le plus « conscience ». Il a ceci de remarquable qu’il sollicite, plus que n’importe lequel de nos autres sens, notre intellect,  notre subjectivité, nos émotions. Pour nous les Photographes, ce sens nous fait aller vers notre sujet avec tout ce qui fait notre personnalité, notre individualité. Il nous fait percevoir ce qui nous entoure au delà des étiquettes fonctionnelles attachées à chaque objet et ré-interpréter ces objets en termes de masses, de lignes, de couleur, de tonalités…

Le talent d’un photographe se mesure à son aptitude à communiquer cette ré-interprétation du monde et à effacer la vision fonctionnelle que nous avons des choses qui nous entourent. Se débarrasser des idées préconçues est certainement l’étape N° 1 à la réalisation de bonnes images.  Mais çà n’est pas là la seule condition… Aller sur le terrain pour « Faire des images… » n’est pas anodin ! Si vous partez avec cette idée en tête de « ramener » à tous prix, une ou deux formidables images, vous n’avez que peu de chances d’y parvenir. L’expérience montre que c’est débarrassé de tout impératif en terme de résultat que vous aurez le plus de chance de percevoir les ingrédients qui participeront à la création d’une image remarquable.

Vous allez devoir laisser de coté tout ce qui vous préoccupe, tant sur le plan personnel que professionnel. Oubliez les soucis domestiques, les factures à payer, les tracas de la vie de tous les jours et mettez à nu votre réceptivité.. Je vous l’accorde, l’exercice n’est pas simple ! L’utilisation d’un lecteur MP3  et d’un casque audio peut beaucoup aider !

Il va de soi que « Faire des images… » est un exercice solitaire… le nécessaire repli sur soi, cette interrogation permanente de ce que l’on ressent, cette auto-stimulation sensorielle est totalement incompatible avec toute forme d’échange,  car tous vos efforts devront se porter  à « vider votre tête » , à vous mettre en position « Off » et à orienter tous vos sens vers ce qui sera le « Subject Matter », la réponse à la question « C’est quoi l’image ? »  au moment précis ou vous accolerez votre oeil à l’oeilleton de visée de votre boitier.

Il est important de comprendre que chaque sens contribue à la fabrication de l’image… Le vent froid qui cingle sur votre visage doit être exprimé visuellement, les odeurs du moment vont certainement impacter le choix de la composition que vous allez faire.. Tout votre être doit être à l’écoute afin de bien « Voir »… Bien Voir n’est certainement pas la garantie de bonnes Photographies, mails il n’y a pas de bonnes Photographies sans ce « Bien Voir. »

Ce Workshop destiné à tous les photographes soucieux d’Apprendre à Voir se déroule sur un week-end en Pays de Caux.

Difficulté : Tous niveaux

Coût par participant : 400 €  ( Logistique incluse )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :